Histoire de la Nef des sciences

La présence à Mulhouse de nombreuses initiatives muséographiques consacrées aux techniques et industries est le fruit d'un contexte historique héritier de la révolution industrielle et de la volonté des hommes de préserver et d'animer un patrimoine d'exception. Aujourd'hui, Mulhouse est reconnue comme la capitale européenne du patrimoine technique et industriel.

  • 1980

    C'est dans ce contexte, en 1980, qu'est créée « l'Association des Musées des Arts et des Techniques de Mulhouse ». Elle avait pour objectif d'assurer :

    • La coordination et la promotion desdits musées
    • L'animation en liaison avec l'environnement économique et social de la région
    • La représentation vis-à- vis de certains interlocuteurs notamment les partenaires institutionnels.
  • 1984

    Créée d'abord pour coordonner et fédérer l'ensemble des musées de Mulhouse, l'association développe petit à petit une activité propre de diffusion de la culture scientifique technique et industrielle.

    Cet organisme, reconnu au niveau national, devient alors Centre de culture scientifique, technique et industrielle, plus connu sous l'acronyme de CESTIM.

  • 1993

    L'association redéfinit sa mission. Elle se recentre exclusivement sur la diffusion de la culture scientifique, technique et industrielle. Le siège de l'association est dorénavant au cœur du Technopôle de Mulhouse, symbole de la recherche et de l'innovation technologique et industrielle.

  • 1997

    Avec la volonté d'exprimer plus clairement son activité et son image auprès de ses publics comme de ses partenaires et pour rendre plus lisible son appartenance au réseau national des CCSTI, le CESTIM choisit d'adopter une nouvelle dénomination : La Nef des sciences.

  • 2004

    1ère convention de partenariat entre la Nef des sciences et l’Université de Haute-Alsace (Président Guy Schultz, Premier Vice-président Michel Faure).

  • 2008

    Remise du label national Science & Culture / Innovation aux 26 premiers centres de culture scientifique, technique et industrielle labellisés de France, dont la Nef des sciences, première en Alsace à être ainsi distinguée.

  • 2009

    La Nef des sciences rejoint le Campus de l’Illberg, sous la présidence d’Alain Brillard, où elle est accueillie dans les locaux de la Faculté des sciences et techniques de l’Université de Haute-Alsace.

  • 2011

    2ème convention de partenariat entre la Nef des sciences et l’Université de Haute-Alsace (Président Alain Brillard).

  • 2013

    • Lauréate du PIA, pour C’est dans l’aire, Territoires de la culture scientifique (2013-2018)
    • Lauréate du programme Interreg IV « Rhin supérieur » pour le Colportage des sciences transfrontalier (2013-2015)
  • 2015

    La Nef des sciences est hébergée par l’Ecole Nationale Supérieure de Chimie de Mulhouse sur le Campus Illberg de l’Université de Haute-Alsace, en attendant d’emménager en 2018 dans son nouveau lieu d’accueil des publics.

  • 2017

    3ème convention de partenariat entre la Nef des sciences et l’Université de Haute-Alsace (Présidente Christine Gangloff-Ziegler, Premier Vice-président Alain Dieterlen, Vice-président Relations transfrontalières et EUCOR Serge Neunlist).

Recevez le Magazine des sciences tous les mois par courriel